Boviken

 Boviken
Boviken
Ingrédients: Marbofloxacin, Ketoprofen
Application: injecter
Type de formulation: antibactérien

DESCRIPTION

Le liquide de la couleur jaune claire à la couleur jaune foncée.

COMPOSITION

1 ml de la préparation contient les substances actives:
marbofloxacine - 40,0 mg,
kétoprofène - 60,0 mg

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

ATC vet code de classification QJ01 – les médicaments vétérinaires antibactériens pour l'application du système.

Les agents actifs de la préparation sont l’antibiotique la marbofloxacine, qui appartient au groupe des fluoroquinolones, et le kétoprofène qui est un AINS.

La marbofloxacine agit contre des micro-organismes gram-négatifs et gram-positifs, en particulier contre: Staphylococcus spp., Escherichia coli, Salmonella typhimurium, Citrobacter freundii, Enterobacter cloacae, Serratia marcescens, Morganella morganii, Proteus spp., Klebsiella spp., Shigella spp., Pasteurella spp., Haemophilus spp., Moraxella spp., Les Pseudomonas spp.), ainsi que contre les mycoplasmes (Mycoplasma bovis, M. hyopneumoniae). Le mécanisme d’action du médicament consiste en l'inhibition bactérienne de l'ADN gyrase (de la topoisomérase II), ce qui arrête le processus de réplication et de la synthèse de l'ADN.

Le kétoprofène est un AINS sur la base de l'acide propionique. Il possède des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et antipyrétiques. Elle agit par inhibition de la synthèse des des prostaglandines au niveau de la cyclo-oxygénase. En outre, le kétoprofène inhibe la lipo-oxygénase, il a l'activité antibradykinine, stabilise les membranes lysosomales, provoque une forte inhibition de l'activité des neutrophiles. Le kétoprofène est un double inhibiteur de l'inflammation en bloquant les voies de l'action de la cyclo-oxygénase et de la lipo-oxygénase et, par conséquent, il ne permet pas de former des prostaglandines et des leucotriènes.

Après usage parenteral la marbofloxacine est rapidement absorbée et atteint le maximum de la concentration plasmatique de 1,5 mg / ml en moins que dans une heure. La biodisponibilité atteint presque 100%. La marbofloxacine se lie faiblement aux protéines plasmatiques (moins de 10% chez le porcs et 30% chez les bovins), elle diffuse bien dans la plupart de tissus (foie, reins, peau, poumons, utérus), elle atteint une concentration plus élevée que dans le plasma. La marbofloxacine est lentement éliminé de l'organisme des jeunes bovins (t1 / 2 = entre de 5 à 9 heures) et des porcs (t1 / 2 = de 8 à 10 heures), plus vite chez bovins adultes (t1 / 2 = de 4 à 7 heures), principalement sous forme active avec des urines et fèces.

Le kétoprofène est rapidement absorbé du point d'injection. Plus de 98% se lie aux protéines plasmatiques et s'accumule dans les tissus enflammés. Le kétoprofène métabolise dans le foie jusqu’aux métabolites inactifs, et 90% est excrété avec des urines sous forme de composés de glucuronide.

USAGE

Le traitement des bovins et des porcs en cas des maladies respiratoires, accompagnées du syndrome douloureux, de l'inflammation ou de la fièvre et qui ont été causées par des micro-organismes sensibles à la marbofloxacine (Pasteurella multocida, Mannheimia haemolytica, Mycoplasma bovis, Actinobacillus pleuropneumoniae, Mycoplasma һуорпеимопіае). Le traitement des vaches, souffrantes de la mastyte aigue, ainsi que des truies, souffrantes du syndrome syndrome de MMA (métrite-mammite-agalactie)causées par des microorganismes sensibles à la marbofloxacine.

DOSAGE

Il faut le prendre par voie intramusculaire à la dose de 0,5 ml par 10 kg du poids corporel de l'animal, une fois par jour pendant 3 jours (ce qui correspond à 2 mg de marbofloxacine et 3 mg de kétoprofène pour 1 kg du poids corporel de l'animal).

CONTRE-INDICATION

L’hypersensibilité à la marbofloxacine et à la kétoprofène.
Ne pas utiliser aux animaux souffrant de l’insuffisance grave hépatique et rénale et aux animaux ayant des maladies du système nerveux central.
Ne pas appliquer en cas de la découverte des souches d'agents pathogènes résistantes aux quinolones.
Ne pas utiliser simultanément avec des diurétiques, des anticoagulants et des agents néphrotoxiques, ainsi qu'avec d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens.
Ne pas utiliser simultanément avec des médicaments d’origine tétracycline, avec l'érythromycine, le chloramphénicol, la théophylline.

PRECAUTION

L'abattage des animaux pour la viande est permis dans 4 jours (porcs) et 7 jours (bovins) après la dernière utilisation du médicament. La consommation de lait est permise dans 4 jours après la dernière emploi du médicament. D'après la conclusion du médecin de la médecine vétérinaire il faut utiliser la viande reçue avant le terme fixé ou faire la manger aux animaux improductifs.
Au cours de l’injection un gonflement, des réactions de la douleur ou celles inflammatoires peuvent apparaître dans le point d'injection.

FORME DU PRODUIT

Les flacons en verre neutre de la marque NS-1, NS-2, USP-1, fermés par bouchons en caoutchouc sous rodage d’aluminium par 10, 20, 50, 100 ml. L’emballage secondaire est la boîte en carton.

CONSERVATION

Conservez dans un lieu sec et sombre, hors de portée des enfants, à la température entre 5 ° C et 25 ° C.
Le terme d’expiration est 2 ans dès la date de production.
La durée de vie après la première ouverture du flacon est14 jours aux conditions de la prise aseptique de la préparation et du stoquage suivant du flacon avec la préparation à la température entre 10°C et 15°C.

Écrire un avis